L’économie

Depuis les années ’80, le principal moteur de l’économie de l’île a traditionnellement été le tourisme relié aux activités de chasse et dans une moindre mesure, à la pêche et la villégiature. L’abondance du cerf de Virginie et les succès de chasse incomparables font encore aujourd’hui d’Anticosti une destination de rêve pour les chasseurs.

Cependant, depuis 1995 la reprise des activités de coupe de bois, dans le cadre d’un projet de recherche expérimental du MRNF, a permis une certaine diversification de l’économie de l’île. La villégiature est également une activité qui connaît un essor important depuis quelques années. De façon plus sporadique, la recherche pétrolière a occasionnellement fait partie des activités économiques de l’île.

La diversification de l’économie en vue d’étendre la période d’activité sur douze mois fait certainement partie des enjeux majeurs pour les années futures.

L’emploi

La majorité des emplois de l’île étant liés au tourisme et aux opérations forestières, ceux-ci sont évidemment saisonniers. La période d’emploi s’étend de la mi-mai au début décembre. Pendant cette période, on peut affirmer que le taux de chômage est à toute fin utile nul ; en fait un nombre important de travailleurs sont recrutés à l’extérieur de l’île. Pendant les mois d’hiver cependant, la situation est tout autre alors qu’une grande partie de la population se retrouve en chômage.

L’éducation

Le village de Port-Menier dispose d’une école affiliée à la Commission scolaire du Littoral, offrant l’éducation préscolaire, primaire et les secondaires I et II. Dès le secondaire III, les jeunes étudiants doivent quitter le domicile familial pour fréquenter les polyvalentes du continent.

Les services

Malgré sa faible population, l’éloignement et l’isolement des grands centres font que le village de Port-Menier doit disposer de tous les services nécessaires aux activités courantes de ses résidents. Un marché d’alimentation, une caisse populaire, un dépanneur/quincaillerie, un centre de réparation mécanique, une station-service, un dépôt pétrolier, un bureau de poste, un restaurant, une radio communautaire, un service communautaire de télévision par câble, une centrale thermique pour la production d’électricité, un dispensaire, une église ainsi que tous les services publics tel que aqueduc, égouts, cueillette des ordures et des matières recyclables, sécurité incendie, premiers répondants en santé, etc.

Les loisirs

La collectivité de Port-Menier dispose des équipements de loisirs suivants ; gymnase, patinoire couverte, centre de conditionnement physique, ainsi que d’une bibliothèque municipale, d’un centre d’accès communautaire aux technologies de l’information, d’un curling et d’un musée. Des organismes tel que les Chevaliers de Colomb, les Artisans d’Anticosti, le Club de curling, le Club de l’âge d’or, le Comité aviseur du territoire des résidents et la Municipalité s’occupent d’organiser ou de soutenir diverses activités récréatives et culturelles pour la population. Récemment a été créé la Maison de la communauté de Port-Menier. Elle organise des activités pour les différents groupes d’âge de la population, tout en soutenant les organismes en place.

Évidemment les activités de plein-air telles que la randonnée, la chasse, la pêche, la motoneige, etc. sont au cœur de la vie des anticostiens.